jours tranquilles à jérusalem

De Mohamed Kacimi

Mise en scène de Jean-Claude Fall

Retour à la page spectacles 2020
Tout public | Théâtre

jours tranquilles à jérusalem

2015, à Jérusalem. Alors que la situation est plus tendue que jamais dans cette ville divisée entre Israéliens et Palestiniens, un étrange projet naît dans la tête de héros contemporains. Il s’agit de monter une pièce de théâtre avec des acteurs de Jérusalem, de Cisjordanie et de Galilée, qui retrace la longue souffrance de ceux qui ont perdu leur terre dans la nakba (la catastrophe), mais aussi celle de ceux qui ont perdu leur famille dans la Shoah. Un sujet explosif. Adel Hakim, demande au dramaturge Mohamed Kacimi de l’accompagner dans l’aventure de la création de sa pièce : Des Roses et du Jasmin, au Théâtre National Palestinien de Jérusalem.
Avec Jours tranquilles à Jérusalem, Mohamed Kacimi tient ici la chronique de cette mise en scène impossible, entre espoir, découragement, doute, géopolitique implacable, enthousiasme renaissant, clivage indépassable et leçon d’humanité…

À savoir

> En coréalisation avec le festival Ôrizons.
> Bord de scène à l’issue de la représentation.