Déco

En attendant bojangles [COMPLET]

Mise en scène de Victoire Berger-Perrin

Retour à la page spectacles 2019
COMPLET Tout public | Théâtre / Comédie

Le spectacle

Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur " Mr. Bojangles " de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n'y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis. Celle qui donne le ton, qui mène le bal, c'est la mère, feu follet imprévisible et extravagant. C'est elle qui n'a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères. Un jour, pourtant, elle va trop loin, alors père et fils feront tout pour éviter l'inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte. L'amour fou n'a jamais si bien porté son nom. Irrésistible...

Victoire Berger-Perrin

Victoire Berger-Perrin débute sa carrière théâtrale à Buenos Aires en tant qu’assistante mise en scène au Teatro Timbre 4 dirigé par Claudio Tolcachir. À son retour en France, elle travaille au Théâtre du Soleil sur le tournage de l’adaptation cinématographique des « Naufragés du fol espoir » d’Ariane Mnouchkine. Elle rejoint ensuite Edouard Baer et devient assistante mise en scène sur son dernier spectacle « À la française » au Théâtre Mari-gny. Elle est l’assistante d’Agnès Boury sur « Le Diner de cons » au Théâtre de la Mi-chodière et de Daniel Colas sur « Un certain Charles Spencer Chaplin » au Théâtre Mont-parnasse et « La Louve » au Théâtre La Bruyère. En 2015, elle participe au Festival des Mises en Capsules au Ciné 13 Théâtre et met en scène une pièce argentine qu’elle a égale-ment traduite : « Les Listes » de Julio Wallovits, avec Grégori Baquet, Stéphane Valensi et Christophe Grundmann. Elle travaille sur la nouvelle création d’Eric Bouvron, « Marco Polo et l’hirondelle du Khan », lancée au Festival d’Avignon 2016. Durant ce festival, elle parti-cipe au Laboratoire des « Intrépides » organisé par la SACD, en tant que co-metteuse en scène pour orchestrer les lectures de neuf autrices.

Lien vers le site du spectacle