Déco

N, l'étoile dansante et Corpus

Cie De Fakto - Aurélien Kairo

France

Retour à la page spectacles 2017
Dès 10 ans | Danse, hip-hop, philosophie

Ce diptyque conçu autour de la vie et l’œuvre du philosophe Friedrich Nietzsche, est chorégraphié comme un dialogue entre la pensée et le corps, éternels alliés.

N, l’étoile dansante est un solo biographique très scénarisé, narratif, didactique et cinématographique, qui permet de rendre accessible la pensée de Friedrich Nietzsche.
Sur les musiques de Richard Wagner, Jean-Sébastien Bach et René Aubry, seul en scène, Aurélien Kairo esquisse un vibrant portrait de cet homme au crépuscule de sa vie. Avec force et générosité, délicatesse et élégance, il nous transporte dans un univers où la danse et les pensées de Nietzsche fusionnent : « Il faut avoir du chaos en soi pour enfanter une étoile dansante ».
De cette rencontre émouvante et juste entre la danse hip hop et la figure du philosophe, naît un solo formidablement atypique.

Corpus est mené comme une enquête introspective spirituelle. La chorégraphie qui anime ce trio de danseurs, devenant trinité dans l’espace sacré, manifeste des états de corps et propose une danse spirituelle. Dans la continuité des travaux qu’il conduit depuis des années sur les œuvres du philosophe Friedrich Nietzsche, Aurélien Kairo s’est détaché du texte pour laisser la place principale au corps. Il propose un langage pour une danse libre et exaltée. Le ressentiment, la volonté de puissance, la décadence et l’éternel retour, ces concepts chers à Nietzsche, ont inspiré le chorégraphe.

 

Aurélien Kairo

Comme danseur, il a collaboré avec les plus grands chorégraphes tels Maurice Béjart et Marie-Claude Pietragalla côté classique, mais également Mourad Merzouki (Cie Käfig) et Kader Attou (Cie Accrorap) côté hip hop (deux habitués de l’Odyssée, l’un avec Pixel l’an passé ; l’autre avec Opus, cette saison) avant de monter sa propre compagnie.
Cet artiste sensible et créatif  a découvert la culture hip-hop à l’adolescence. À travers cette culture artistique, il s’essaye activement au Djing, au Rap, mais préfère finalement les mouvements au sol de la Break Dance, de la Hype et du Poppin, différentes techniques de la danse hip-hop. C’est une révélation, qui fait naître en lui une véritable vocation.
En 1999, il intègre la Cie Accrorap de Kader Attou et d’Eric Mézino. De nombreuses tournées nationales et internationales soudent une complicité artistique avec son homologue Kader Attou, qui continue à lui apporter son soutien sur l’aide à la création et à la production/diffusion de ses œuvres chorégraphiques avec le CNN de la Rochelle.
En 2000, il réussit son audition et rejoint le Ballet Béjart Lausanne : Aurélien Kairo est le premier danseur hip-hop à intégrer un ballet.
En 2002, il fonde sa compagnie, De Fakto Danse, pour diriger ses propres projets artistiques. En 2010, il est artiste associé à la Maison de la Culture de Nevers, premier artiste chorégraphique issu de la culture hip hop à occuper cette mission.

www.compagniedefakto.com

 

À savoir

> Avant le spectacle - 19 h à 20 h - Salle Montaigne : conférence sur la vie et l’oeuvre de Nietzsche, par Patrick Dupuis, médecin et animateur du Café Philo (entrée libre et gratuite).
> Après le spectacle : l’équipe artistique retrouvera le public pour un bord de scène, à l’issue de la représentation.