Déco

Mass b

Compagnie Fêtes Galantes

France

Retour à la page spectacles 2017
Dès 10 ans | Danse baroque et contemporaine

Fresque humaine sur l’exil au fil des siècles, vers un ailleurs meilleur. Marche de l’ombre à la lumière, vers la Terre promise. Pèlerinage profane de l’errance, sur une musique sacrée.

Dix danseurs évoluent sur la Messe en si mineur de Jean-Sébastien Bach, arrangée avec le Continuum de Ligeti, partitions superposées pour perturber l’ordre de cette pièce et lui donner une autre dimension, par interférences et rencontres. Ce dialogue serré offre de nombreux points de rendez-vous à Béatrice Massin, pour déployer son discours chorégraphique et composer une épure suprême, une alchimie d’une admirable fluidité.
Mass B tresse une vaste fresque humaine, alliant le baroque et le contemporain pour mettre en scène la marche, celle de populations, de tout temps et en tous lieux, fuyant leur pays avec l’espoir de se reconstruire ailleurs.
De l’individu au groupe, se dessinent ainsi les lieux d’une communauté retrouvée, qui ne peut que résonner avec les ressorts de notre époque. En réponse aux images de ruines et de crises qui traversent la société, la chorégraphe questionne un désir de construction commune. Elle fait le pari de la jeunesse, avec une nouvelle génération d’interprètes et de créateurs. Douze ans après Que ma joie demeure, elle poursuit son œuvre avec une équipe de danseurs issus d’écoles et de parcours très divers. Elle a l’art d’interroger, avec ces corps d’aujourd’hui, une société qui se cherche un avenir…

 

Béatrice Massin, chorégraphe

Béatrice Massin, référence de la danse baroque, débute son parcours avec la danse contemporaine, elle interprète notamment des spectacles de Susan Buirge. Dès sa rencontre avec Francine Lancelot, en 1983, commence le processus d’appropriation du langage baroque. La découverte de l’écriture chorégraphique et des codes scéniques définit pour Béatrice Massin un cadre de travail avec lequel elle joue sans cesse.
Elle fonde la compagnie Fêtes galantes en 1993 et conçoit alors des spectacles utilisant le vocabulaire chorégraphique de la danse du XVIIe avec la sensibilité et les conventions scéniques de notre siècle.
En 2013 avec Nicolas Paul, elle crée d’Ores et déjà pour le tricentenaire de l’Ecole de danse de l’Opéra de Paris et a collaboré avec Jean-Claude Auvray pour le Bal masqué de Verdi aux chorégies d’Orange.
En 2014, elle est chargée de la chorégraphie des danses de cour pour la série TV franco-canadienne « Versailles » produite par Canal +
En tant qu’enseignante, elle est invitée en France (Science Po Paris, Ecole de l’Opéra de Paris) comme à l’étranger pour transmettre son savoir sur la danse baroque.

www.fetesgalantes.com

 

À savoir

Ce spectacle fait l’objet d’une passerelle  avec la Nantholia, espace culturel de Nantheuil.