Déco

Le Cid

de Pierre Corneille - Comédie Poitou-Charentes

France

Retour à la page spectacles 2018
Création 2016 Dès 14 ans | Théâtre

Écrit en 1636, Le Cid suscita dès sa création de vives polémiques, à la mesure de son succès : la passion, qui scandalisait les censeurs de Corneille, reste au cœur de cette nouvelle lecture.

L’histoire est connue : Rodrigue et Chimène sont amoureux. Mais le bonheur est fugace et s’assombrit très vite. Les deux pères se querellent et Rodrigue tue celui de Chimène pour venger l’honneur du sien. La belle réclame au Roi la tête de son amant. Rodrigue, couvert de gloire après sa victoire sur les Maures et nanti du titre de Cid, obtient le pardon du roi, mais ne peut d’abord rien contre la détermination de Chimène.

Un puissant conflit moral émaille le cours de l’action, l’esprit des principaux personnages se trouvant tiraillé entre l’honneur et l’amour, le fameux dilemme cornélien.

Après El Cid !, version proposée à L’Odyssée par l’Agence de voyages imaginaires en 2014, c’est au tour d’Yves Beaunesne de mesurer « l’incommensurable contemporanéité de la pièce ». Il voit en Rodrigue « un jeune homme pétri de doutes et d’hésitations et, par là, finalement, vraiment héroïque ».  Le Cid aime d’abord la vie, après avoir frôlé la mort : une fois désarmé, il devient désarmant d’humanité.

Les onze comédiens nous immergent dans la dynamique de l’action, jusqu’à nous faire oublier ce qu’elle a d’invraisemblable. La richesse et l’intensité dramatiques sont maintenues de bout en bout, à en couper le souffle, dans un déchaînement d’action et de passion. Jean-Claude Drouot, qui a déjà travaillé avec Yves Beaunesne, donne ici toute sa prestance à Don Diègue.

 

Jean-Claude Drouot

Formé au Jeune Théâtre de l’Université libre de Bruxelles (ULB), il a suivi les cours de Charles Dullin et a interprété dès 1962 les tragédies classiques et les grandes œuvres de Molière. De 1963 à 1966, il interprète le rôle-titre de Thierry la Fronde dans le feuilleton télévisé très populaire. De 1984 à 1986, il dirige le Centre dramatique national de Reims, la Comédie de Reims puis, de 1985 à 1990, le Théâtre national de Belgique à Bruxelles ; de 1999 à 2001, il est pensionnaire de la Comédie-Française.

Directeur artistique de la Compagnie Jean-Claude Drouot et metteur en scène de nombreuses pièces, il aime croiser les disciplines. On le retrouve aussi dans de très nombreux films, téléfilms et pièces de théâtre. Après avoir joué Anne Vercors dans L’Annonce faite à Marie en 2014, le Président dans Intrigue et amour de Schiller, il retrouve Yves Beaunesne dans Le Cid.

 

Yves Beaunesne

Agrégé de droit et de lettres, formé à l’INSAS de Bruxelles et au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, il signe en 1995 sa première mise en scène en créant Un Mois à la campagne d’Ivan Tourgueniev (Prix Georges Lerminier du Syndicat de la critique dramatique). Suivent de nombreuses mises en scène, y compris pour l’opéra, il cosigne aussi plusieurs traductions et adaptations.

Directeur - fondateur de la Manufacture - Haute École de Théâtre de la Suisse romande de 2002 à 2007, il enseigne au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, à l’Ecole professionnelle supérieure d’Art dramatique de Lille, aux Conservatoires de Poitiers et de Rouen, au Théâtre national de Pékin. Depuis  janvier 2011, il est directeur du Centre dramatique national Poitou-Charentes, qui a pris le nom de Comédie Poitou-Charentes.

www.comedie-pc.fr

 

À savoir

La représentation du mercredi 16 novembre est accessible en audiodescription. Le même jour, à 14 h 30, une visite tactile du plateau et des costumes aura lieu avec l'équipe artistique.

Cette accessibilité est possible grâce à la réalisation d'Accès Culture et au mécénat d'opticiens et d'audioprothésistes de Périgueux : François Lacal Opticien,  Atol - Véronique et Louis Lieto, Audition Balet.

Ce spectacle fait l'objet d'une passerelle avec le Centre Culturel de Sarlat.