Déco

Alba

Théâtre du Mouvement

France

Retour à la page spectacles 2017
Dès 12 ans | Théâtre corporel et chorégraphique

Interprétation résolument contemporaine pour ce voyage poétique et cruel, dans une Espagne pré-franquiste où les jeunes filles étouffent leur envie de vivre sous le poids des conventions.

D'après une libre adaptation de La Maison de Bernarda Alba de Federico Garcia Lorca.

Le père mort, la mère prend la main sur la famille. Dans l’Andalousie rurale des années 30, Bernarda Alba séquestre ses cinq filles et leur impose huit années de deuil.
Les éléments dramatiques de La Maison de Bernarda Alba sont ici conservés : l’enfermement, la tyrannie maternelle, la loi familiale, la haine, la jalousie, le gynécée contraint, l’ordre moral et religieux. La mise en scène développe par le geste ce que le texte, de par sa réalité sociale et son réalisme familial, donne à comprendre sans presque jamais l’exprimer.
Alba est aussi une dénonciation des libertés individuelles bafouées par un pouvoir quel qu'il soit.
Sous les traits de Bernarda, Yves Marc porte le masque du patriarcat transféré au pouvoir maternel. Les images théâtrales proposées par Federico Garcia Lorca s’expriment à travers un jeu de mime, chorégraphies dramatiques et métaphoriques. Les corps sont tiraillés entre le poids des conventions et le vent de liberté et d’amour qui les fait tournoyer, avec intensité et émotion. Alba est ainsi par le jeu des corps et des mouvements une ode à la vie et à l'amour sous toutes ses formes, amour comme arme possible pour lutter contre le poids des dogmes d'une société de soumission.

 

Le Théâtre du Mouvement

Claire Heggen et Yves Marc ont passé le cap des quarante ans du Théâtre du Mouvement (1975), références des arts du mime et du geste. Au sein de cette compagnie de recherche, de création et de transmission, ils mènent un travail sur la théâtralité du mouvement. Cette démarche artistique, qui intègre la connaissance du mime corporel et l’écriture théâtrale, s’élabore parfois aux frontières d’une danse dramatique, d’un théâtre d’objet, d’un théâtre textuel où le corps est engagé, plaçant celui de l’acteur au cœur même de la création artistique.
Outre sa quarantaine de créations, Le Théâtre du Mouvement est à l’initiative d’événements tels que Les Théâtres du Geste (Chartreuse de Villeneuve-lez Avignon en 1985-1987-1989), L’Académie européenne des Arts du Geste/ Les Transversales (avec Les Matières à conservations au Théâtre du Lierre de 1994 à 2005), le GLAM (Groupe de Liaison des Arts du Mime et du Geste)... La compagnie est, depuis 2009, implantée à Montreuil (93). Elle a régulièrement été programmée à Mimos (Ce corps qui parle. Encore une heure si courte…, Le chemin se fait en marchant, Lettre au porteur).

www.theatredumouvement.fr

 

À savoir

> Spectacle programmé en parallèle du Festival Cinespañol, qui aura lieu du 3 au 8 avril 2017.
> Yves Marc et toute l’équipe artistique retrouveront le public pour un bord de scène, à l’issue de la représentation.