Déco

nocturnes et estro

Malandain Ballet Biarritz - C.C.N. d'Aquitaine en pyrénées-Atlantiques

France

Retour à la page spectacles 2018
À partir de 7 ans | Danse

Une soirée de grâce et d’émotion, en deux tableaux éblouissants et colorés.

Avec Estro, Thierry Malandain s’empare de la partition « survitaminée » de Vivaldi pour l’élever vers une éblouissante fantaisie tandis que ses Nocturnes musicales rejoignent l’imaginaire des Danses médiévales.

Avec Nocturnes, le chorégraphe s’inspire des Danses macabres médiévales pour diffuser un sortilège bien contemporain. Hommes et femmes mêlés dans un clair obscur sépulcral, déploient leur splendeur déchue et répondent à l’appel de

l’au-delà. Cette fresque tragi-comique d’un monde en perdition est peuplée d’êtres qui se débattent pour trouver le repos éternel. Mais prêts à tout recommencer.

Estro : est-ce trop ? C’est sur ce clin d’oeil que le chorégraphe exorcise un vieux démon et revient sur l’Estro armonico de John Cranko, qu’il a dansé en 1980 au Ballet Théâtre Français de Nancy. Thierry Malandain redécouvre cette pièce et élabore une nouvelle structure narrative, il réinvente ses souvenirs, à la croisée de deux monuments musicaux de Vivaldi, trois des douze concerti pour violons de l’Estro et des fragments du Stabat Mater.

 

Thierry Malandin et sa compagnie

Le Centre Chorégraphique National Malandain Ballet Biarritz, créé en 1998, devient d’emblée l’une des compagnies européennes majeures : avec ses 20 danseurs permanents, engagés chaque année pour 80 à 100 représentations en France et dans le monde, il consolide sa réputation à chaque nouvelle composition. Thierry Malandain a déjà signé plus de 75 chorégraphies, porté par une vision toute personnelle de la danse, avec un répertoire à la fois cohérent et toujours surprenant. Le courant esthétique du Ballet est ici revisité et vivifié, donnant au corps dansant toute sa puissance et sa virtuosité, l’humanité et la sensualité en prime.

http://malandainballet.com

 

À savoir

Cette soirée s’inscrit dans le pas de deux engagé depuis des années entre L’Odyssée et le Ballet de Biarritz, l’une des compagnies européennes majeures, qui a déjà permis au public périgourdin d’admirer Le Portrait de l’Infante et L’Amour sorcier en 2009, Magifique en 2011, Cendrillon en 2013.

Ce spectacle est donné en séance scolaire le jeudi 5 novembre à 14 h.

À voir aussi