Déco

Lettre d'une inconnue

de stéfan zweig - christophe lidon

France

Retour à la page spectacles 2018
coup de cœur Tout public | Théâtre

Elle l’a aimé toute sa vie sans qu’il s’en rende compte, elle lui adresse une lettre d’amour sublime et bouleversante.

« À présent tu sais, non, tu devines seulement à quel point je t’ai aimé, et cependant cet amour ne te pèse pas. Je ne te manquerai pas - cela me console. » Un homme est passé à côté de l’amour que lui portait celle qu’il a à peine regardée, elle-même passant à côté de sa vie et des autres, se privant de sa propre histoire pour en rêver une autre. Quadrature d’un cercle fou.

Sur un même plateau cohabitent subtilement deux êtres qui se répondent sans se parler, mêlant l’imagination débordante d’une relation fantasmée, pour l’une, à la prise de conscience coupable d’une destruction malgré lui, pour l’autre. Voilà Éros propulsé en enfer, celui de la passion ravageuse d’une inconnue tout entière consumée pour un célèbre romancier volage.

Dans ce no man’s land d’une union qui n’existe pas, un enfant est né, pourtant. Et c’est sa disparition, précoce, qui pousse l’inconnue à sortir de l’ombre pour mieux y retourner. Sa mort devient le révélateur de tout ce qui a précédé : celle qui n’est déjà plus prend enfin corps dans l’esprit de l’autre. Terrible décalage d’espace et de temps reconstitué par la magie de la scène.

 

Sarah Biasini

Fille de Romy Schneider, Sarah Biasini est déchirante de gravité et de fragilité, âme lumineuse plongée dans les ténèbres. Tout en maîtrise et en pudeur, elle bouleverse par ses sentiments sans échos, sa grâce dans la souffrance, sa violence retenue. Formée à l’Institut Lee Strasberg de Los Angeles, après des études d’histoire de l’art, l’actrice travaille régulièrement avec Christophe Lidon depuis son retour en France, partageant sa passion pour le théâtre avec des rôles pour le cinéma et la télévision.

 

Christophe Lidon

Christophe Lidon a aussi mis en scène Sarah Biasini dans une Tempête de Shakespeare très remarquée, avec Dominique Pinon. On lui doit récemment La visite de la vieille dame, de Dürenmatt, avec les comédiens du Français, ou encore Un homme trop facile ? d’Éric-Emmanuel Schmitt, avec Roland Giraud.

www.acte2.fr

 

À voir aussi